La foi a ses raisons

Une lecture instructive parsemée d’humour…


Et si on essayait de changer l’idée générale que l’on se fait des chrétiens ? Des croyants irrationnels où leur intelligence peut être discutable lorsque la question de l’existence de Dieu est abordée. Des croyants dit « nominalistes », croyants de nom mais qui ne croient pas vraiment et ne pratiquent apparemment pas la religion qu’ils professent, croyants par tradition et non par conviction.

Et s’il était possible d’être à la fois rationnel et chrétien ? Scientifique et Chrétien ?

Et si la foi chrétienne reposait elle aussi sur des arguments solides et totalement probables ? Déroutant, n’est-ce pas ?

Et si on essayait d’en savoir davantage sur la vie ? Sur l’autre ? Sur Dieu ? Apprendre à comprendre l’autre c’est œuvrer en faveur de la tolérance n’est-ce pas ?

Et si on s’interrogeait ? Existence de Dieu et du mal, moralité, souffrance, surnaturel, science, savoir, fiabilité de la Bible et j’en passe. 

Et si Guillaume Bignon pouvait essayer de nous apporter une réponse à ces questions ?

Ingénieur en informatique financière à Wall Street et docteur en philosophie, autrefois athée hostile à la religion et désormais chrétien, Guillaume Bignon nous raconte son cheminement vers Dieu à travers son histoire dans son livre : La foi a ses raisons, confessions d’un athée surpris par Dieu.

Synopsis

Guillaume est raisonnablement athée. Profondément athée. Son travail de consultant en informatique financière le comble. Sa pratique du volley-ball en national et le succès croissant de son groupe de musique l’aident considérablement dans ses conquêtes féminines. Mais sa rencontre en auto-stop avec un ex-mannequin aura un impact inattendu sur ses croyances.

Au fil de son témoignage, atypique et émouvant, Guillaume aborde les grandes questions philosophiques qui l’ont amené à croire en Dieu. Il n’esquive aucun sujet : la moralité, la relation entre foi et science, le surnaturel, le problème du mal, la fiabilité de la Bible.

Avec une rigueur intellectuelle exceptionnelle, une authenticité remarquable et un humour pétillant, il emmène le lecteur dans ses propres questionnements et ses surprenantes découvertes.

Points positifs selon The Great News Presse :

Guillaume Bignon nous offre à travers ce livre un beau témoignage et une bataille d’arguments sur la foi chrétienne qui nous permettent de ressortir de cette lecture éclairés. Avec sa manière de parler à la fois au cœur et à l’intellect, l’auteur rend l’apologétique (partie de la théologie ayant pour objet d’établir, par des arguments historiques et rationnels, le fait de la révélation chrétienne) captivante et accessible à tous.

Pour conclure, je n’ai pas trouvé mieux que de vous citer une parole reprise dans ce livre du philosophe Holbach. Malgré le fait que celui-ci soit athée et ennemi de toutes les doctrines religieuses, j’ai trouvé cette citation pertinente car c’est ce que tente de faire Guillaume Bignon dans ce livre mais aussi The Great News Presse :

« Nul Homme n’écrit dans le dessein de nuire à ses semblables, il se propose toujours de mériter leurs suffrages, soit en les amusant, soit en piquant leur curiosité, soit en leur communiquant des découvertes qu’il croit utiles. »

Points négatifs selon The Great News Presse :

Il m’a été difficile de trouver un point négatif en dehors du fait que le mélange des genres (témoignage + apologétique) décevra peut-être les puristes de l’un ou l’autre genre.

En effet, si vous n’êtes pas un grand passionné de philosophie et d’apologétique peut être trouverez-vous ce livre trop fourni en termes de réflexions et discussions sur les questions de l’existence de Dieu, la fiabilité de la Bible, la relation entre foi et raison, la création et l’évolution, la science et la connaissance, ou encore les objections de toutes sortes des philosophes sceptiques contre la foi chrétienne.

Au contraire, vous pouvez être un friand des livres apologétiques et philosophiques et être ennuyé par le côté témoignage qu’offre ce livre avec une histoire vraie, surprenante, amusante et encourageante.

Mais rassurez-vous, je suis convaincue que vous allez être séduits par le mélange des deux genres que nous apporte Guillaume Bignon dans La foi a ses raisons.


Note complémentaire : Les positions calvinistes de l’auteur ne sont pas nécessairement partagées par The Great News Presse