Encore une révolution ?

LA FRANCE a vu son lot de révoltes et de révolutions—1789, 1830, 1848, et mai 1968 pour n’en citer que quelques-unes. Aujourd’hui, nous entendons souvent parler de manifestations et de la perte de popularité récurrente des présidents durant leur mandat. L’esprit révolutionnaire est toujours présent chez les Français, et plus j’en apprends sur l’histoire de cette nation, mieux je comprends pourquoi.

Le sentiment que notre bien-être n’est pas une priorité, ou que l’on profite de nous peut mener à la méfiance. Nous questionnons les motifs ; nous les jugeons afin de nous protéger. La méfiance n’est qu’une réponse à l’égoïsme, une leçon que l’Histoire nous a apprise, encore et encore.

Beaucoup de gens, y compris les Français, ont arrêté de croire en une autorité intègre, et par conséquent, en l’autorité en général. Certains diraient que la solution se trouve dans l’indépendance totale à tout système, mais le même problème présent chez nos dirigeants existe aussi dans nos propres cœurs : nous sommes égoïstes et autodestructeurs.  

C’est une grande consolation pour moi d’être sous une autorité intègre. Je crois que « Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous. » (Romains 5 :8)

Aucun dirigeant d’un pays n’a fait le sacrifice que Dieu a fait pour nous, nous mettant avant lui-même. Dieu nous connaît, il comprend nos luttes, il entend nos craintes, il veut nous guider parce qu’il voit l’ensemble du tableau. Comme disait le philosophe français A. de Tocqueville : « Il n’y a que Dieu qui puisse sans danger être tout-puissant. »

Quelle image avez-vous de ce Dieu ? Je vous encourage à vous renseigner sur lui. Cela vous surprendra peut-être de découvrir qu’il n’est pas un tyran égoïste, mais au contraire, qu’il a choisi de nous rejoindre là où nous sommes, de nous aimer malgré nos défauts, de guérir nos blessures.

Je vous encourage à lui accorder toute votre confiance.

Catégories : Étiquettes : , ,