Veux-tu m’épouser ?

J’ai parfois l’impression qu’aujourd’hui « mariage » rime plus souvent avec « crédit immobilier » et « démodé » qu’avec « promesse » et « fidélité »

Quand je pose la question à un(e) ami(e), un(e) collègue, un(e) voisin(e) : « Pourquoi ne te maries-tu pas ? »
Souvent la réponse ressemble à : « J’attends encore de voir si on se correspond vraiment… »

On se fréquente, on s’embrasse, on passe nos premières nuits ensemble, on rencontre les parents, on emménage ensemble, on part en vacances ensemble, on a des enfants, on achète une maison….

Si le mariage est juste le résultat d’une bonne correspondance, ne soyons pas étonnés du nombre de divorces…

Le mariage n’est pas la conclusion, c’est l’introduction. Le mariage, c’est la promesse que malgré les difficultés, les changements que la vie opérera sur nous, physiquement, mentalement, intérieurement, nous nous promettons de faire les efforts nécessaires pour entretenir, cultiver notre relation, notre amour.

La clé, le point de départ, c’est vous ! Vous ne devriez pas attendre de voir si ça marche mais être prêt à faire tout ce qu’il faut pour que ça marche !
Ne dites plus : « Nous deux, ça fait 4 ans qu’on vit ensemble, ça marche bien, pourquoi ne pas se marier ? »
Mais dites plutôt : « Marions-nous parce que je suis sûr d’être prêt à faire les efforts nécessaires pour toi, pour nous, toutes les années que Dieu nous donnera sur la Terre. » Avec ce point de départ, je crois que non seulement les 4 prochaines années devraient bien se passer mais je crois également que lorsque vous rencontrerez des difficultés, votre mariage y résistera.

Aujourd’hui je vous encourage à ouvrir vos yeux et à regarder le monde comme Dieu le voit.