J’accuse le christianisme !

Les gens disent souvent que la religion est à l’origine de tant de mal dans ce monde. Et j’admets la part de vérité qu’il y a dans cette affirmation. Cependant, mettre toute la faute sur le christianisme serait trop simpliste. Vous rappelez-vous de ce qui s’est produit au 20e siècle sous le régime de Mao Zedong, Staline et Hitler ? Les plus grosses atrocités de notre histoire ont été commises. Plus de 60 millions de personnes sont mortes à cause de ces trois hommes. Avec des valeurs à contre-courant du christianisme et une visée « anticléricale », on peut tout autant et bien plus encore critiquer leurs actions.

Quand les croisades et les inquisitions se sont produites, ceux qui se disaient chrétiens ont commis la pire erreur qu’on puisse commettre. Ils ont politisé la religion. Ils disaient vouloir installer une théocratie alors qu’en réalité, ils utilisaient la religion pour servir leurs propres intérêts. Quand on observe les fautes commises par ceux qui se disaient religieux, il est clair que ces gens violaient les fondements mêmes de la foi chrétienne. 

Jésus, lui, a fait tout le contraire. Lorsqu’il a été trahi par Judas, ses disciples ont essayé de le défendre avec leurs épées. Jésus s’est tourné vers eux et leur a dit de ranger leurs armes et puis il a guéri l’oreille du soldat. Il a aussi dit à Pilate : « Mon royaume n’est pas de ce monde. Si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour que je ne sois pas livré aux Juifs. » Certains ont usé de violence pour leur propre intérêt, mais Jésus a fait l’inverse : il s’est livré lui-même pour notre propre intérêt.

La vraie question qu’on devrait se poser est : de quoi peut-on accuser Jésus ?