Le temps est précieux

Vous avez déjà entendu le conte du pécheur et de l’homme riche ?
Ce dernier est en vacances, un matin, il croise un pécheur sur la plage avec très peu de poissons dans sa barque. La conversation démarre :

« Combien de temps vous a-t-il fallu pour attraper ces poissons ?
– Une heure, peut-être deux…
– Avec le temps qu’il vous reste, pourquoi ne tentez-vous pas d’en attraper plus ?
– Pourquoi faire ?
– Vous augmenteriez vos revenus, vous pourriez changer de barque…
– Ma barque est très bien…
– Avec une barque plus grosse et mieux équipée vous attraperiez plus de poissons !
– Pourquoi faire ?
– Toujours plus de revenus, et j’en suis sûr après plusieurs années, vous pourriez sûrement avoir un ou deux employés et rester à la maison profiter de votre famille…
– Profiter de ma famille… C’est justement pour ça que je ne pêche que ce dont nous avons besoin pour pouvoir passer le reste de la journée à leurs côtés. »

J’aime cette histoire parce qu’elle souligne bien les maux de nos sociétés qui vont à toute allure ! Nous courons dans tous les sens et ne prêtons plus attention à l’essentiel. Nos vies passent vite, parfois certaines plus vite que d’autres. Alors n’attendons pas qu’il soit trop tard pour profiter de l’essentiel, réfléchir à l’essentiel. N’attendons pas qu’il soit trop tard pour passer du temps avec nos enfants. N’attendons pas qu’il soit trop tard pour nous réconcilier avec nos proches, n’attendons pas qu’il soit trop tard pour leur dire que nous les aimons. N’attendons pas qu’il soit trop tard pour nous réconcilier avec Dieu.

Aujourd’hui je vous encourage à vous asseoir et à réfléchir à ce qui est essentiel !