Patrick Vauclair

Bonjour M. Vauclair, il y a quelques années on vous a connu comme le concepteur et le réalisateur de l’émission TV Ze Mag, pouvez-vous nous en dire plus ? Vous présenter ?

Bonjour Benjamin. C’est vrai que l’émission Ze Mag a été une belle aventure, qui nous a permis de recevoir 500 invités dans 250 émissions, qui ont diffusées sur des stations TV chrétiennes un peu partout en francophonie. Le but était de donner aux croyants un espace où ils pouvaient parler librement de leur foi, et ça a été une belle réussite.  En ce qui me concerne, j’ai effectivement produit cette série d’émissions, mais en fait il y a plus de 30 ans que je travaille dans la production TV et vidéo, avec environ un millier de productions auxquelles j’ai participé directement. C’est donc une longue aventure !
A la base j’ai découvert l’Évangile alors que j’étais tout jeune. J’avais 15 ans, j’étais en recherche et à l’époque j’étais impliqué dans l’occultisme, les religions orientales, et bien qu’encore jeune j’étais déjà passablement perturbé. J’ai découvert la Bible grâce à un copain de classe et il m’a fallu de longs mois avant que je commence à comprendre et à reconnaître que j’avais besoin de Jésus. Bref, je suis devenu chrétien – et finalement toute ma vie est la conséquence de ce choix. Désormais pour moi, l’essentiel c’était de chercher à mieux connaître ce Dieu Créateur, qui nous avait donné la Bible – un livre vraiment unique – et qui avait envoyé Jésus pour l’humanité. Tout cela était fort intriguant, et pour moi qui étais plutôt curieux, je me suis mis à lire la Bible sérieusement. Et 50 ans plus tard ça continue ! Pour résumer ma trajectoire personnelle, après les classes préparatoires et mon admission en École Nationale Supérieure d’Ingénieur, j’ai décidé de changer de voie, et devenir enseignant pour avoir davantage de temps. Ça a été la première bifurcation. J’ai donc été prof de maths pendant 6 ans, dont deux passés comme coopérant au Burkina Faso, qui s’appelait alors la Haute Volta. Puis ensuite, désireux de pouvoir faire découvrir le message de l’Évangile plus largement, j’ai décidé de devenir pasteur. J’ai donc suivi le cursus et j’ai été en charge d’une communauté évangélique dans l’Est de la France. Cela a duré 10 ans, avec des conférences publiques, des stands bibliques dans la rue, des concerts, une église impliquée dans l’évangélisation etc. Et au bout de 10 ans, nouvelle bifurcation. Je me suis dit que si je voulais atteindre davantage de personnes, je devais utiliser les médias. Et là, ça a été le doigt dans l’engrenage ! Quand on n’a pas d’argent, pas de réseau, pas de matériel – enfin bref, quand on part de zéro, et qu’on veut « apporter l’Évangile par la Télé » (c’est ce que je disais !) il y a un certain chemin à parcourir. Alors j’ai créé une petite association avec quelques amis, acheté une première caméra professionnelle d’occasion et ça a été l’époque des petits commencements et de l’apprentissage. Par la suite, j’ai créé ma société de production, VX-COM International, et petit à petit nous avons progressé. Évidemment, je dois reconnaître que ce parcours un peu fou a été une succession de miracles ! Bien des fois nous aurions dû disparaître, en faillite. Mais c’est vraiment grâce à la direction et au secours de Dieu, qui a agi sans même que nous nous en rendions compte parfois, qu’il y a eu des rencontres imprévues, des contacts totalement improbables, des miracles et que nous avons pu enfin démarrer quelques émissions chrétiennes – puis intensifier le travail jusqu’à parvenir à les diffuser un peu partout.

Quel parcours ! Alors si j’ai bien compris vous avez fait Ze Mag et d’autres séries. Vous pouvez me donner d’autres titres que vous avez produits ?

En fait, la première opportunité réelle de faire des émissions TV chrétiennes s’est présentée en Allemagne. Encore un rendez-vous imprévisible / IMPREVU qui nous a conduitS avec mon équipe à travailler pendant 10 années à Hambourg, au nord de l’Allemagne. C’est là, avec un évangéliste assez connu outre-Rhin, que nous avons réalisé environ 500 émissions, qui ont été diffusées sur des stations séculières en Allemagne, puis en anglais sur une chaîne commerciale, puis qui ont été doublées et diffusées en Russie, en Ukraine, et en Ouzbékistan. C’était la période de la fin de l’URSS et il y a eu une ouverture exceptionnelle pendant quelques années, avec des audiences énormes qui ont généré des milliers de courriers, demandes de littérature, de prière, conversions etc.
Cette étape a été pour nous un tremplin. Financièrement cela nous a permis d’acquérir notre régie mobile de TV, multi-caméras et totalement équipée – et dans le même temps cela nous a donné une vraie crédibilité vis-à-vis des églises de France. Nous avons donc réussi à fédérer quelques pasteurs, qui ont bien voulu nous faire confiance, puis à démarrer une première série d’émissions – « 7 à Vivre » – qui a été diffusée chaque semaine sur la toute première chaîne chrétienne en Europe, Christian Channel, diffusée alors par satellite. Puis nous avons diffusé sur TBN Europe, puis nous l’avons fait intégrer au bouquet TPS, qui a disparu aujourd’hui. Puis il y a eu « Tom et Carotte » pour les enfants, « Santé à cœur » avec des médecins, « Bible en main » – et enfin « Zemag » pendant 7 années. Dans le même temps, avec l’arrivée de la diffusion de vidéos sur le Web, nous avons lancé « C ma vie », une série de 220 vidéos avec une vingtaine de spécialistes autour de sujets médicaux, famille, éducation des enfants, couples etc. Et puis il y a eu des vidéos enquêtes, comme « Géopolitique et prophéties bibliques », « Rescapé de la mort » et d’autres.

Et aujourd’hui? Toujours dans la production ?


Il y a 4 ans j’ai vendu le plateau TV que nous avions, et une partie du matériel – j’ai alors pris officiellement ma retraite – mais j’ai conservé ma société et un peu de matériel. Cela m’a permis de lancer une nouvelle série de vidéos d’apologétique, pour répondre aux questions des internautes qui ont des obstacles face à la foi, face à Dieu – c’est sur le site www.dieu-existe.fr
Ce sont des vidéos courtes, mais claires et documentées qui répondent aux obstacles courants. Ça marche assez bien avec quelques millions de vues. Et plus récemment, devant les attaques répétées contre la Bible, j’ai décidé de créer une nouvelle série www.arkeos.tv , consacrée aux documents archéologiques qui confirment le récit biblique. C’est une série plus confidentielle, destinée en priorité à ceux qui cherchent des réponses sérieuses sur la véracité de la Bible. 9 épisodes ont été réalisés, 3 sont en cours de production et d’autres vont suivre. Et j’ai encore d’autres projets en cours, mais il faut trouver le temps et l’énergie ! Il y a tellement à faire pour aider ceux qui nous entourent à découvrir le Dieu véritable et le chemin de la vie.

Pour finir, la question que nous aimons poser à nos interviewé, quelle est votre citation préférée ?

En m’inspirant de Lao Tseu, j’aime dire « Ne maudissez pas les ténèbres, mais allumez la lumière ! »