Les GREAT NEWS du mois

« Quelques bonnes nouvelles pour ceux qui cherchent de la lumière dans la noirceur de l’actualité »


Ukraine :

• Ce mois, nous avons vu plusieurs efforts de solidarité et de soutien envers le peuple ukrainien, dont l’ouverture de logements gratuits pour les réfugiés au travers de nouvelles plateformes ressemblant à AirBnB.

blue and brown hand painting



Santé :

Covid-19, la levée de certaines restrictions sanitaires en France et dans beaucoup de pays de l’UE.

Environnement :

Diébédo Francis Kéré, architecte burkinabé de 56 ans au service de la justice sociale, est devenu le premier architecte d’un pays africain à gagner le prix Pitzger. Ses projets visent le développement d’infrastructures d’utilité publique (écoles, hôpitaux, infrastructures étatiques) avec des matériaux locaux, la terre notamment.

caption


La marque bFRIENDS by Bene recycle nos emballages de nourriture pour en faire des ustensiles de bureau. Boîte à stylos, supports papier, etc.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est bfriends-990x490-01.



• L’eau potable, WaterAid et le British Geological Survey ont publié un rapport disant que la terre africaine contient assez d’eau pour que ses pays luttent efficacement contre les périodes importantes de sécheresse. Reste à s’équiper.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est aerial-view-of-women-and-children-filling-buckets-and-waiting-for-their-turn-at-a-borehole-chisi-island-zomba-malawi-october-2020.jpg.


[ GROS PLAN ]

L’association l’APCIS (accueils, préventions, cultures ; intercommunautaire et solidaire) créée en 1991 s’est d’abord enracinée dans le quartier du Clos-Saint-Lazare à Stains grâce à l’aide aux devoirs qui a permis de créer les liens de confiance et de proximité avec les jeunes, les parents et les institutions scolaires et municipales. Ces liens ont ensuite permis de développer progressivement d’autres activités et d’élargir le champ d’action de l’APCIS.

L’APCIS est une association d’éducation populaire qui a à cœur la lutte contre le décrochage scolaire, la lutte contre la précarité et toute formes de discriminations, l’accès aux loisirs et à la culture, la prévention des conduites à risques et l’insertion professionnelle.
En 2011, l’APCIS s’est développé et a implanté une antenne à Epinay sur-Seine à la demande de la mise en place du dispositif A.C.T.E (Accompagnement des Collégiens Temporairement Exclus) qui permet d’assurer un suivi éducatif et de lutter contre le décrochage scolaire.

Manon KIOTA, l’une des autrices de The Great News Presse, y travaille depuis 2018 en tant qu’éducatrice et responsable de l’antenne d’Epinay. Elle nous en dit quelques mots…

« Exercice difficile pour moi, de parler de la structure en quelques mots seulement… L’APCIS d’Epinay, antenne dont je suis responsable, est une petite structure de libre adhésion dédiée à la jeunesse. On essaye d’en faire un lieu ressource où tous les jeunes de 11 à 18 ans qui le souhaitent peuvent y passer du temps. C’est un espace d’accueil libre et gratuit pour se poser, être écouté, s’informer, échanger, rencontrer et partager. 
On rencontre souvent les jeunes suite à un évènement négatif (exclusion d’un établissement et décrochage scolaire par exemple) mais c’est encourageant de voir à quel point ces jeunes sont surprenants et combien ils ne se réduisent pas qu’à cet acte négatif. Ces rencontres sont enrichissantes pour les jeunes comme pour nous, professionnels du social. Ils nous apportent autant que nous essayons de leur apporter et c’est un plaisir de découvrir les différentes facettes de leurs personnalités.
Il m’arrive de reprendre les gens qui ont tendance à dire : « c’est des jeunes difficiles », non, ce ne sont pas des « jeunes difficiles » mais des jeunes qui vivent ou ont des difficultés. 
L’APCIS existe pour les amener à trouver des réponses et si possible des solutions à ces difficultés, d’apprendre à vivre avec, les gérer, les surmonter et surtout de ne pas y répondre par la violence. »

Manon

Sujets de prières