Aimez-vous l’argent ?

Prenez un moment pour réfléchir à cette question. Quelles pensées ou émotions le terme « argent » suscite-t-il en vous ? Peut-être ressentez-vous de l’amertume, notant qu’il est souvent question d’argent lorsqu’on parle de conflits ou d’injustice. J’ai moi-même eu cette réaction. Il n’est pas rare d’entendre parler d’un scandale financier ; le marché des diamants de la guerre dans les pays occidentaux, la crise écologique, les conflits liés au pétrole et à d’autres ressources naturelles ne sont que quelques exemples.
Vous pourriez également associer l’argent à des sentiments d’anxiété et d’incertitude. Mark Twain, le célèbre auteur de Tom Sawyer, a dit : « le manque d’argent est la racine de tous les maux », suggérant ainsi que le besoin financier pousse l’humain à faire le mal. Un regard superficiel sur le monde peut montrer certaines corrélations entre la pauvreté et la criminalité, mais cette théorie n’explique pas le mal dans toutes les situations. Elle est donc incomplète.
Mon livre de sociologie préféré, la Bible, est remplie d’histoires, d’avertissements, et de vérités universelles sur l’argent et les possessions. Un verset en particulier (celui qui a inspiré Mark Twain) les relie tous :

« Car l’amour de l’argent est une racine de tous les maux »

1 Timothée 6 :10

En remettant la responsabilité sur le cœur humain (l’amour) et non sur un objet (l’argent) ou sur une situation (la pauvreté), nous nous trouvons ici face à un message universel. Oui, l’argent semble être à la base de problèmes partout dans le monde, que nous en possédions trop… ou trop peu. Pourtant c’est bien l’être humain qui agit mal lorsqu’il s’attache à la richesse et à tout ce qu’elle peut lui apporter. Soyons attentifs à notre cœur, car la racine de nos actions s’y trouve.