Les GREAT NEWS du mois

« Quelques bonnes nouvelles pour ceux qui cherchent de la lumière dans la noirceur de l’actualité »


Droit :

• Aux Etats-Unis, les importations de marchandises issues d’entreprises implantées dans la province du Xinjiang, en Chine sont désormais interdites car soupçonnées de faire travailler de force les Ouïghours, une minorité musulmane du pays.

Santé :

• C’est la dernière ligne droite avant sa commercialisation pour le seul vaccin à l’étude contre la maladie de Lyme. Ce vaccin s’apprête à être testé lors de la phase 3 d’essais cliniques avec pour but de s’assurer de son efficacité et de son innocuité.

• Au Brésil, des jumeaux siamois âgés de 3 ans et demi qui avaient le crâne lié ont pu être séparés après 9 opérations chirurgicales très complexes. Cela a été possible grâce à un système de réalité virtuelle ultramoderne qui a permis au médecin de se préparer.

Environnement :

• Depuis 2021, la quantité des Ours bruns dans les montagnes des Pyrénées ne cesse d’augmenter. Le travail des associations visant à conserver et protéger les ours bruns porte ses fruits.

brown bison on the grass


• Après des millénaires sans avoir foulé le sol anglais, le bison a été réintroduit à l’état sauvage dans une forêt au sud-est du pays afin de restaurer cet espace naturel et sa biodiversité. Le bison est une espèce en voie de disparition.



Sciences :

• Un chercheur français, Hugo Duminil-Copin, a reçu la médaille Fields, prestigieuse récompense, considérée comme le prix Nobel des mathématiques.

Innovation :

• Des chercheurs suisses ont conçu un outil numérique afin d’estimer les dangers d’avalanche. L’ordinateur, « nourrie » par plus de 20ans de données s’en sort aussi bien qu’un professionnel expérimenté. Il peut faire des estimations correctes dans 75% des cas, ce qui permettra d’appuyer et d’aider les prévisionnistes.

Sauvetage :

• Depuis 2017, un service de drone sauveteur a été mis en place afin de lutter contre les noyades. Grâce à ce service, un enfant de 14ans a été sauvé de la noyage à Valence. Le drone a réussi à larguer un gilet de sauvetage pour permettre au jeune de rester à flot en attendant les secours.

• À Biarritz, Julien, 12ans sauve une famille de la noyade, il venait de participer à un stage de secouriste peu de temps avant cet incident ce qui lui a permis d’appliquer les gestes de secours qu’il avait appris.
D’ailleurs, du 13 au 28 juillet dernier, a eu lieu la 4ème édition du projet « mini sauveteurs » de la MACIF et de la société nationale des sauveteurs en mer qui sensibilisent les plus jeunes (de 5 à 12ans) aux gestes de premiers secours.

Sujets de prières